Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial

Liste des GroupesRevenir à fma electrique 
Sujet : Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial
De : pehache.7 (at) *nospam* gmail.com (pehache)
Groupes : fr.misc.automobile.electrique
Date : 23. Jan 2021, 19:59:22
Message-ID : <i736fqF3ut7U1@mid.individual.net>
References : 1 2 3 4
User-Agent : Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.13; rv:78.0) Gecko/20100101 Thunderbird/78.6.1
Le 23/01/2021 à 17:19, PP a écrit :
Le 23/01/2021 à 15:13, pehache a écrit :
Comme dit par d'autres, le cas de la Norvège est particulière car c'est
un des très rares pays au monde qui a une production excédentaire
d'électricité par ailleurs totalement renouvelable depuis longtemps
(hydroélectricité).
>
Néanmoins, en passant au tout-électrique la Norvège réduit son empreinte
carbone, mais l'augmente chez les autres.
>
En effet, l'électricité supplémentaire consommée sur place pour les
voitures n'est plus exportée chez les pays voisins. Pour compenser, les
pays voisins doivent augmenter leur propre production, le plus souvent
avec des centrales thermiques à carburants fossiles gaz (dans le meilleu
r des cas)/pétrole/charbon (dans le pire des cas)
>
Bilan carbone : nul.
>
La solution pour réduire les émissions de CO2 ce n'est pas la voiture
électrique, c'est de moins rouler.
 tout ce qu’on fait, a une emprunte carbone, et c’est ce qui nous permet
d’améliorer les conditions de vie, de savoir, etc.
Le déplacement est indispensable à la liberté, la richesse, le savoir,
la santé, etc. Vouloir le réduire est une régression.
Tu peux le voir comme une régression tant que tu veux, il n'en reste pas moins qu'en l'état actuel ce n'est pas la voiture électrique qui va permettre une réduction des émissions globales de CO2. C'est juste un fait.

Il faut par contre plus d’efficacité dans tout cela.
??

Le vision renouvelable de l’énergie est une vision de longévité. Même si
du pétrole et autre chabon ou gaz nous permettrait de ne pas manquer
d’énergie pour les 1000 ans à venir, la problématique sera que dans
1000 ans comment ferons-nous ?
Nous avons encore pour des années, la possibilité d’avoir une transition
énergétique douce, sans cassure, et donc sans crise énergétique.
Reculer, c’est risqué, sauf découverte magique, se laisser entraîner au
bord de la falaise.
Ce en quoi, la transition de la mobilité est un élément de cette
mutation. Par contre, elle nécessite un changement radical de la pensée,
et du mode de fonctionnement de nos déplacements. Mais certainement pas
de les réduire.
Tout cela est bel et bon, mais ne rien changer à nos habitudes de vie ça suppose qu'on va comme par magie remplacer à relativement court termes les sources d'énergie fossiles par du renouvelable. Pardon, mais on en est *très très* loin.

Date Sujet#  Auteur
22.01 * Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial9Marc SCHAEFER
23.01 `* Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial8PP
23.01  +* Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial2Marc SCHAEFER
23.01  i`- Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial1PP
23.01  +- Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial1Droger Jean-Paul
23.01  `* Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial4pehache
23.01   `* Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial3PP
23.01    `* Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial2pehache
24.01     `- Re: Les véhicules électriques proches d'atteindre le point de basculement au niveau mondial1PP

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal