Les médias sont obsédés par la canicule

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Les médias sont obsédés par la canicule
De : schaefer (at) *nospam* alphanet.ch (Marc SCHAEFER)
Groupes : fr.soc.environnement
Date : 25. Jul 2022, 11:53:25
Autres entêtes
Organisation : Posted through news.alphanet.ch
Message-ID : <tblp6l$1fg$1@shakotay.alphanet.ch>
User-Agent : tin/2.4.3-20181224 ("Glen Mhor") (UNIX) (Linux/4.19.0-21-amd64 (x86_64))
C'est fou comme les médias sont obsédés par la canicule: ce matin, deux
infos:

sur rtsinfo.ch:

"Record battu pour la limite du zéro degré en Suisse à 5184 m d'altitude.
L'isotherme du 0 degré n'avait jamais été mesuré à une altitude aussi
élevée en Suisse qu'au cours de la nuit de dimanche à lundi. MétéoSuisse
et Météonews ont indiqué lundi que la limite avait atteint 5184 mètres
d'altitude.

L'ancien record, de 5177 mètres, datait du 20 juillet 1995. Il est
extrêmement rare que cette limite grimpe à plus de 5000 mètres
d'altitude, relève MétéoSuisse. Le nouveau record et l'ancien [ ... ]
sont d'ailleurs les seules valeurs jamais mesurées au-dessus de 5000
mètres. Une limite de 4900 mètres correspond déjà à une place dans le
top 10."

En conséquence, "Pour la première fois en plus de 100 ans, les guides de
montagne de Grindelwald, dans l'Oberland bernois, renoncent à emprunter
l'itinéraire classique des alpinistes jusqu'à la Jungfrau (4158 mètres).
Il existe un risque aigu de chutes de pierres dans la zone du sommet,
après que la neige fondue a libéré des pierres, rapporte le journal
alémanique SonntagsZeitung."

En effet, "Depuis le 13 juillet 2022, le mercure n'est jamais repassé
sous la barre du 0 degré. Une situation qui perturbe la pratique de
l'alpinisme sur le territoire national."

sur l'app MétéoSuisse:

Aussi, la météorologie suisse mentionne que la sécheresse actuelle au
Tessin n'avait jamais été observée depuis (de mémoire) 1874, le début
des mesures.

Mais nous sommes bien d'accord, un record ne prouve rien: ce qui
pourrait être un indice supplémentaire du réchauffement ce sont
l'accumulation des records ces dernières années.

Comme le dit un commentaire sur l'application MétéoSuisse, le problème
c'est quand les aberrations centenniales, désormais, arrivent tous les
10 ans, puis tous les 5 ans, puis maintenant tous les 3 ans.

Date Sujet#  Auteur
30 May 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal