Re: pas mal.. ma photo de guêpe !

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: pas mal.. ma photo de guêpe !
De : efji (at) *nospam* efi.efji (efji)
Groupes : fr.rec.photo
Date : 11. Apr 2023, 15:03:26
Autres entêtes
Organisation : A noiseless patient Spider
Message-ID : <u13lqv$2l0ir$1@dont-email.me>
References : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
User-Agent : Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.14; rv:102.0) Gecko/20100101 Thunderbird/102.9.1
Le 11/04/2023 à 14:28, Ghost-Raider a écrit :
La deuxième : le style de ChatGPT est très impersonnel, comme l'était le visage obtenu par la superposition d'un million de visages par Picasa (retour en charte), que tu as publiée mais que j'ai oublié de sauvegarder.
 C'est, à mon avis, au vu des quelques exemples ici, le moyen pour le prof de repérer les vilains paresseux qui trichent. Et le très vilain paresseux, qui voudra tromper le prof, pourra s'efforcer de "personnaliser" le style, ce qui est plus facile à dire qu'à faire, surtout en français.
-----------------------------------------------------------
Peux-tu me parler de nouveau de la discrépance dans l’œuvre d'Emmanuel Kant en écrivant comme un étudiant moyen, avec quelques fautes d'orthographe et de syntaxe
Salut, j'vais t'parler d'un truc dont j'ai entendu parlé en cours d'philo, c'est la discrépance dans l'œuvre d'Emmanuel Kant. C'est un truc qui arrive quand il y a des différences ou des contradictions dans les idées que Kant a exposées dans ses différents bouquins.
En gros, Kant avait écrit des bouquins sur l'éthique, la métaphysique et l'esthétique, et des fois y'avait des idées qui se contredisaient ou qui étaient différentes dans chacun de ces domaines. C'est ça la discrépance.
Certains penseurs disent que c'est parce que Kant a écrit ses livres à des moments différents de sa vie, et donc ses idées ont évolué avec le temps. Mais d'autres disent que c'est parce que Kant était pas très cohérent dans sa pensée, ou bien qu'il avait pas pris le temps de bien réfléchir à tous les aspects de ses idées.
En tout cas, la discrépance dans l'œuvre de Kant a été un sujet de débat parmi les philosophes pendant longtemps. Certains ont essayé de résoudre les contradictions, tandis que d'autres ont carrément abandonné l'idée de comprendre la pensée de Kant.
-----------------------------------------------------------
c'est bien mais j'aurais aimé un style moins familier, plus écrit, mais avec quand même quelques fautes
Bien sûr, je suis là pour vous aider. Parlons maintenant de la discrépance dans l'œuvre d'Emmanuel Kant. Ce concept se réfère aux contradictions et aux différences dans les idées exposées par Kant dans ses différents ouvrages.
Kant a écrit sur des sujets variés tels que l'éthique, la métaphysique et l'esthétique, et il est courant de constater des divergences entre ces différents domaines de pensée. Certains philosophes soutiennent que ces divergences sont le résultat de l'évolution de la pensée de Kant au fil du temps, alors que d'autres affirment qu'il n'a pas réussi à maintenir une cohérence logique entre toutes ses idées.
En conséquence, la discrépance dans l'œuvre de Kant a été un sujet de débat parmi les philosophes pendant de nombreuses années. Certains ont tenté de résoudre les contradictions, tandis que d'autres ont choisi de renoncer à la compréhension complète de la pensée de Kant.
-----------------------------------------------------------
Et maintenant tu peux m'écrire un texte sur la discrépance dans l’œuvre d'Emmanuel Kant avec le style de Louis-Ferdinant Céline ?
Ah, la discrépance dans l'œuvre d'Emmanuel Kant, c'est un beau bordel, ma parole ! Ce type a écrit sur tout et n'importe quoi, de l'éthique à la métaphysique en passant par l'esthétique, et il s'est pas embêté à être cohérent dans tout ça.
C'est quoi cette idée de philosopher sur tout et son contraire ? Il s'est pas dit que peut-être, juste peut-être, il aurait dû se concentrer sur un seul domaine avant de se lancer dans des théories contradictoires sur des sujets variés ?
Le pire, c'est qu'il y a des gars qui passent leur temps à essayer de résoudre ces contradictions, à chercher une cohérence qui n'existe peut-être même pas. Et puis il y en a d'autres qui ont tout simplement abandonné l'affaire, qui se sont dit que c'était pas la peine d'essayer de comprendre la pensée de Kant.
Mais moi, je vais te dire, la vérité c'est qu'on peut pas comprendre la pensée de Kant, parce que y a rien à comprendre. C'est juste un mec qui a écrit des bouquins sur tout et son contraire, et qui a créé un beau bordel dans la philosophie.
Alors oublie la discrépance dans l'œuvre de Kant, c'est juste du vent. Si tu veux vraiment comprendre la philosophie, trouve-toi un mec qui sait de quoi il parle et qui se concentre sur un domaine précis. Pas un type comme Kant, qui a écrit des bouquins sur tout et n'importe quoi sans être cohérent dans sa pensée.
Je suis peut-être un peu dur avec Kant, mais je suis sûr que t'es d'accord avec moi, hein ? C'est du grand n'importe quoi, tout ça.
-----------------------------------------------------------
Très bien! Et avec le style de Houellebecq, tu sais faire?
Ah, la discrépance dans l'œuvre d'Emmanuel Kant. Ça me rappelle quelque chose... Comme cette impression de vide existentiel que l'on ressent en lisant ses écrits.
Je veux dire, le gars écrit sur tout et n'importe quoi, sans vraiment savoir où il va. Entre l'éthique, la métaphysique et l'esthétique, il y a une telle distance que cela en devient incompréhensible. On a l'impression qu'il a écrit tout cela pour meubler son temps.
Et puis, ces contradictions dans ses idées... Ça en devient ridicule ! On a l'impression qu'il ne sait pas vraiment ce qu'il veut dire, qu'il n'a pas vraiment de point de vue tranché. Quand on pense à tous les types qui ont essayé de résoudre ces contradictions, on se demande vraiment si cela en vaut la peine.
En fin de compte, je crois que la discrépance dans l'œuvre de Kant est un reflet de notre propre confusion intérieure, de notre propre incertitude quant à la vie et à notre place dans l'univers. On cherche des réponses, mais Kant ne nous les donne pas, il ne fait que nous plonger dans un abîme d'incertitude.
Et c'est peut-être ça, le plus grand paradoxe de la philosophie kantienne : en cherchant à tout comprendre, on finit par tout perdre. Alors, autant prendre les choses comme elles viennent, et laisser Kant et ses contradictions dans leur propre néant.
--
F.J.

Date Sujet#  Auteur
28 May 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal