Re: C'est par le RCA qu'il fait si froid ?

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: C'est par le RCA qu'il fait si froid ?
De : me (at) *nospam* plan.net.ivalid (robby)
Groupes : fr.soc.environnement fr.sci.geosciences fr.sci.zetetique
Suivi-à : fr.sci.zetetique fr.soc.environnement
Date : 08. Aug 2023, 18:01:21
Autres entêtes
Organisation : Posted through news.alphanet.ch
Message-ID : <uatosi$595$1@shakotay.alphanet.ch>
References : 1 2 3
User-Agent : Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64; rv:102.0) Gecko/20100101 Thunderbird/102.13.0
suivi sur fsz + env
Le 07/08/2023 à 12:35, Julien Arlandis a écrit :
J'ai une question à te poser et j'aimerais une réponse honnête.
il me semble toujours répondre honnêtement !

Est ce que le réchauffement climatique est pour toi un phénomène parfaitement intégré que tu es capable de démontrer par tes propres moyens comme tu le ferais avec un résultat de physique générale dans un amphi ?
Ou bien deuxième hypothèse tu ne peux pas démontrer par tes propres moyens que le phénomène est réel mais tu t'appuies sur un consensus et des résultats scientifiques que la communauté juge dans son ensemble avec une grande crédibilité mais tes connaissances sur le sujet ne reposent que sur la foi que tu accrédites à ce consensus ?
c'est fatiguant de devoir se répéter, et j'avais pourtant meme fait un fil exprès sur ce sujet ( "statut de la connaissance scientifique quand on n'est pas expert" sur fsz.  )
tu es ( comme d'autre ) dans l'illusion de l'ingénieur que, parcequ'il existe un petit domaine de physique que tu connais et ou tu sais tout démontrer, tu t'imagine qu'il en va de même pour toute la science.
Alors que c'est loin d'etre le cas pour toute le science, et meme toute la physique, soit quand ça repose sur des notions mathématiques velues ou grosses quantités de notions et equations, soit quand il s'agit de la science s'intéressant non a des principes de base mais à des objets composites ( ex: fonctionnement et formation de l'Univers / galaxies / Terre (tectonique, dynamo, météo, climat ) / vivant, etc ).
Pourtant tu fais confiance au fait qu'on est dans une galaxie (spirale), sur l'age et fonctionnement du soleil, sur la tectonique, l'existence de l'ADN et des gènes, et meme sur le fait que le dernier théorème de Fermat a bien été démontré par Wiles. Alors que ni toi ni moi ne saurions les démontrer ( et meme si on avait toute la physique, on n'aurait pas les mesures de tous les paramètres nécessaires ).
Tu fais meme confiance a la valeur de c, alors que tu ne l'a jamais mesuré toi même ( et le peux-on si facilement ? ).
→ Comme tout le monde je maitrise des morceaux de physiques, mais non, je ne maitrise évidemment pas l'ensemble des connaissances, expertises, analyses d'experiences, pour tout redémontrer et me faire des certitudes directes dépendant de moi seul sur la question du réchauffement climatique... et idem pour tout ce dont je parle au paragraphe précédant. ( Et je ne suis même pas sûr qu'il existe des experts maîtrisant l'intégralité de la chaîne: pas mal de problèmes durs reposent sur de l'expertise collective. Et comme dit + haut, ne serait-ce que pour faire les expériences donnant les valeurs des paramètres ! ).
Donc à la fin, il s'agit de la question de ce a quoi on peut faire raisonnablement confiance comme corpus scientifiques ( modèles et données ), sachant comment fonctionne la/telle communauté scientifique, et l'age/l'état des consensus. Et toi même tu fais déjà confiance en des tas de chose, sinon on ne pourrait pas faire grand chose utilisant les sciences !
PAR CONTRE, c'est comme pour l'examen zététique des claim extraordinaires: il est beaucoup plus facile de détecter une erreur de logique / raisonnement / math / physique dans une claim.
Ex si on m'oppose qu'il n'y a pas de réchauffement global *parcequ*'il fait froid chez untel ce matin, ou si on me prétend que plus de chaleur fait moins d'évaporation de l'océan, je peux dire que c'est une connerie.
Par contre il faut etre humble, et faire attention a ne pas surévaluer ses propres connaissances ( typiquement, Jacques qui sait des choses pointues dans des petits domaines, mais ignore totalement ses lacunes et extrapole de travers, ce qui ne l'empeche d'affirmer haut et fort que les chercheurs font massivement des erreurs de débutant, sur des notions basiques comme le principe meme de l'effet de serre ou l'acidification des océans. Au lieu de dire "je ne comprend pas" et demander là où il faut, il affirme que ça n'existe pas, comme si c'était crédible une seconde ).
Est-ce que c'est plus clair ?
J'imagine que notre différent respose essentiellement sur les types de corpus sur lesquels on est d'accord ou pas pour accorder une confiance raisonnable ?
Ce sont lesquels pour toi, ou du moins, déterminés par quels critères ?
--
Fabrice

Date Sujet#  Auteur
23 May 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal