Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.
De : julien.arlandis (at) *nospam* gmail.com (Julien Arlandis)
Groupes : fr.sci.physique
Date : 29. Apr 2023, 17:03:29
Autres entêtes
Organisation : Nemoweb
Message-ID : <wWTcJTsUMIOCY8xL2kJrJaqVirU@jntp>
References : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
User-Agent : Nemo/0.999a
Le 29/04/2023 à 11:20, Richard Verret a écrit :
Le vendredi 28 avril 2023 à 14:48:42 UTC+2, Python a écrit :
De plus les physiciens ne savent pas ce qu’est une transformation, alors que
nous, les ingénieurs, nous les utilisons en mécanique des fluides.
Désolé, mais là vous nagez en plein délire.
__________
Les physiciens prétendent que la transformation de Galilée pour des référentiels en m.r.u. l’un par rapport à l’autre s’écrit:
x’ = x + v t
y’ = y
z’ = z
Ces équations sont celles d’un point se déplaçant suivant l’axe des x, ce n’est absolument pas celles de la transformation de Galilée. M.d.r.. Je le dis et le répète, les physiciens ne savent pas ce qu’est une transformation, ils la confondent avec le déplacement d’un corps, les mêmes équations ne peuvent décrire deux choses différentes. Il serait temps qu’ils apprennent la base des mathématiques, sans vouloir les vexer.
Il y a des personnes étanches à certaines disciplines, par exemple certains ne parviendront jamais à identifier un rythme dans un morceau musical, j'en fais partie. Mon fils de 3 ans parvenait à reconnaitre des rythmes sur une application dédiée alors que je n'ai jamais réussi, et je ne suis même pas sûr que ce soit à ma portée.
Il y a d'autres personnes qui ne comprendront jamais rien à la théorie de la relativité, fussent ils brillants en maths ou dans d'autres domaines, à vous lire vous me donnez l'impression d'en faire partie.
Sérieusement, en cinématique classique la transformation t' = t qui complète la transformation de galilée n'est pas aussi triviale que son aspect mathématique peut le suggérer. Bien qu'il y ait égalité entre t et t', ces variables n'ont pas la même signification. Par exemple, la dérivée partielle par rapport à t notée @/@t n'est pas égale à @/@t'
car @/@t' = @/@t + v * @/@t. En revanche on a bien @/@x' = @/@x.
La relativité restreinte remet un peu de symétrie en attribuant aux coordonnées de temps et d'espace des propriétés équivalentes qu'elles n'ont jamais eues dans la mécanique classique.

Date Sujet#  Auteur
24 Jul 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal