Re: prise d'otages en direct

Liste des GroupesRevenir à fst energies 
Sujet : Re: prise d'otages en direct
De : paul.aubrin (at) *nospam* invalid.org (PaulAubrin)
Groupes : fr.rec.photo
Date : 27. Nov 2022, 09:59:28
Autres entêtes
Organisation : A noiseless patient Spider
Message-ID : <tlv5d1$1kft9$5@dont-email.me>
References : 1 2
User-Agent : Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64; rv:102.0) Gecko/20100101 Thunderbird/102.4.2
Le 26/11/2022 à 18:09, Dominique a écrit :
Certes, chacun a le loisir de réduire volontairement sa vitesse. C'est ce que je fais, mais je ne suis pas à l'aise à 110 sur l'autoroute lorsque ça déboule à 130 derrière moi. Et, à 80 sur les départementales limitées à 90 km/h, j'em....de les autres usagers de la route.
Les routes limitées à 90 ont, le plus souvent été tracées pour 100. Autant à 110 et à 130 la résistance de l'air, fonction du carré de la vitesse, prédomine, autant elle perd de l'importance vis à vis des frottements en dessous de 90. Le gain s'amenuise.

Pensons à la convention citoyenne sur le climat dont le décisions devaient être appliquées « sans filtre ». On voit ce qu'il en est ressorti : rien ! Macron n'a effectivement rien filtré : il a tout rejeté ou presque.
Impact sur le climat des "décisions" de la "convention citoyenne" : totalement indétectables sur le climat, mortelles pour l'économie.
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/1758-5899.12295
  Résumé
Cet article étudie l'impact sur la réduction des températures des principales propositions de politiques climatiques mises en œuvre d'ici 2030, en utilisant le modèle climatique standard MAGICC. Même en supposant de manière optimiste que les réductions d'émissions promises soient maintenues tout au long du siècle, les impacts sont généralement faibles. L'impact du plan américain pour une énergie propre (USCPP) est une réduction de l'augmentation de la température de 0,013°C d'ici 2100. La promesse complète des États-Unis pour la conférence sur le climat COP21 à Paris, appelée "Intended Nationally Determined Contribution" (INDC), réduira l'augmentation de la température de 0,031°C. La politique européenne 20-20 a un impact de 0,026°C, l'INDC de l'UE de 0,053°C et l'INDC de la Chine de 0,048°C. Toutes les politiques climatiques des États-Unis, de la Chine, de l'UE et du reste du monde, mises en œuvre entre le début des années 2000 et 2030 et maintenues tout au long du siècle, réduiront probablement la hausse de la température mondiale d'environ 0,17 °C en 2100. Ces estimations d'impact sont robustes aux différents calibrages de la sensibilité climatique, du cycle du carbone et aux différents scénarios climatiques. Les promesses actuelles de la politique climatique ne contribueront guère à stabiliser le climat et leur impact sera indétectable pendant de nombreuses décennies.

Date Sujet#  Auteur
22 Jul 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal