Re: Philippe de Villiers

Liste des GroupesRevenir à fs politique 
Sujet : Re: Philippe de Villiers
De : secwin88 (at) *nospam* yahoo.co.jp (K.)
Groupes : fr.soc.politique
Date : 24. Feb 2024, 13:39:54
Autres entêtes
Organisation : Nemoweb
Message-ID : <dAhUW9ZayJ8DDyXVsYfO9pX6MSs@jntp>
References : 1 2 3 4
User-Agent : Nemo/0.999a
Le 24/02/2024 à 01:16, Trimble a écrit :
K. écrivit en ce vendredi :
Le 23/02/2024 à 20:41, Mr H a écrit :
ven. 23 févr. 2024,  K. <secwin88@yahoo.co.jp> disait :
 
Autant il m'agace quand il parle de "souveraineté" et qu'il dénigre
l'UE, autant je trouve ses vues sur l'islam pleines de bon sens et
d'une grande acuité.
>
https://dai.ly/x8t7ipy
 Comme toi il est pour le retour des guerres de religion, seule
justification du racisme et de l'apartheid que subissent les
Palestiniens.
>
Saviez-vous que l'apartheid en Afrique du Sud a été instauré, au départ, pour des raisons sécuritaires, sans aucune arrière-pensée raciste ?
 J'en ai déjà parlé.
 Enfin, aucune arrière-pensée raciste, c'est vite dit. Les blancs avaient assumé le fait qu'ils ne voulaient pas vivre avec les noirs.
 Donc, ils ont partagé le territoire en une zone de blancs et une zone de noirs. Sauf que comme les noirs étaient incapables de s'occuper d'eux, l'ONU a imposé à l'Afrique du Sud de s'occuper des bantoustans noirs et comme l'Afrique du Sud ne voulait pas, elle a été mise au ban des nations.
Le mouvement anti-apartheid s'est surtout focalisé sur les questions de "racisme" et de "discrimination", sans réellement prendre en compte la problématique sécuritaire qui est à l'origine d'un tel système.
Or, l'apartheid est né, d'abord et avant tout, de l'échec du "vivre ensemble". C'est le constat de cette impossibilité qui a poussé le régime à mettre en place un système discriminatoire permettant à différentes communautés de "s'éviter" tout en partageant le même espace.
A la limite, l'apartheid pourrait exister sans la moindre once de racisme, même si vous avez raison de souligner que ce n'était pas tout à fait le cas en Afrique du Sud.
Ceux qui parlent d'apartheid à propos d'Israël sont des imbéciles. Il suffit de se promener dans les rues de Tel Aviv pour constater qu'Israël est une société multiculturelle et pluri-ethnique (bien plus encore que les pays d'Europe occidentale) où tous les citoyens jouissent des mêmes droits. En revanche, si un jour la présence d'éléments terroristes devait être imposée à Israël (par exemple sous la pression internationale), on peut imaginer que la nécessité de protéger la population civile de leurs exactions puisse amener le gouvernement à prendre des mesures d'exception qui pourraient s'apparenter à un régime d'apartheid. Mais le sujet n'est pas d'actualité tant qu'Israël continue à avoir le plein contrôle de sa sécurité.
--
Слава Україні 🇺🇦

Date Sujet#  Auteur
29 May 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal