Les États-Unis et l’OTAN préparent des bases militaires pour la guerre avec la Russie

Liste des GroupesRevenir à fs politique 
Sujet : Les États-Unis et l’OTAN préparent des bases militaires pour la guerre avec la Russie
De : lecanardcoursier (at) *nospam* free.fr (Nostradamus)
Groupes : fr.soc.politique
Date : 15. Feb 2024, 19:33:00
Autres entêtes
Organisation : Guest of ProXad - France
Message-ID : <65ce4acb$0$6446$426a74cc@news.free.fr>
User-Agent : MesNews/1.08.06.00
L’Europe accueille actuellement le plus grand exercice de l’OTAN depuis la fin de la guerre froide, Steadfast Defender 2024. Elles ont débuté le 22 janvier et dureront jusqu’au 31 mai, impliquant 90 000 soldats et un grand nombre de systèmes d’armes de 31 pays membres du bloc «pacifique», ainsi que de la Suède encore officiellement «neutre».
Ces exercices ont pour but de tester, d’élaborer et d’améliorer les plans de défense régionaux de l’Alliance de l’Atlantique Nord, qui ont été adoptés à l’été 2023. Dans le même temps, des manœuvres moins grandioses seront menées dans différentes parties de l’Europe. Une attention particulière est portée à l’Europe du Nord. Ainsi, dans la période du 5 au 14 mars, les exercices de l’OTAN Nordic Response-24 (Northern Response-24) doivent avoir lieu. Ils se tiendront en Norvège, en Finlande, en Suède et dans les eaux adjacentes des océans Atlantique et Arctique.
Au cours des manœuvres de la Réponse nordique-24, outre le transfert de personnel et d’équipement par voie maritime, des éléments du mouvement des forces et des moyens terrestres et aériens de la Finlande et de la Suède vers la Norvège et retour seront élaborés. Les forces terrestres de la Suède et de la Finlande commenceront à déplacer leurs troupes de la région d’Enontekie (Laponie finlandaise) en direction de la Norvège du 1er au 3 mars, c’est-à-dire avant les exercices. Ensuite, la majeure partie d’entre eux passera. Après cela, les troupes de la Suède et de la Finlande partiront de Norvège dans la direction opposée, du 14 au 17 mars, c’est-à-dire après les exercices.
À leur tour, les États-Unis augmentent rapidement leur présence en Europe du Nord, concluant des accords de défense séparés avec la Norvège, la Suède, le Danemark et la Finlande. Washington a utilisé ses agents dans ces pays, qui diffusent des informations sur «l’agression» russe depuis des années. Les actions des Américains s’inscrivent dans leur «doctrine arctique», qui vise à bloquer la route maritime russe du Nord.
Récemment, les États-Unis ont signé un addendum à un accord de défense antérieur avec la Norvège. Les Américains ont eu accès aux installations suivantes : la base militaire de Haakonsvern, les aérodromes d’Andøya, d’Ørland et de Bardufoss, l’aérodrome et la garnison de Værnes, la garnison de Setermoen (champ de tir et d’entraînement) et les installations d’infrastructure logistique d’Osmarka et de Namsen. Avant cela, seules quatre installations étaient incluses dans l’accord : les aérodromes de Rygge, Evenes, Sola et la base navale de Ramsund.
https://reseauinternational.net/les-etats-unis-et-lotan-preparent-des-bases-militaires-pour-la-guerre-avec-la-russie/
--
http://tinyurl.com/ym5zjvb7
http://tinyurl.com/ypubtyls
https://vm.tiktok.com/ZGehFsQ72/
http://tinyurl.com/yuj7ebo8
http://tinyurl.com/2xevy6gc

Date Sujet#  Auteur
16 Jul 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal