Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.
De : r.hachel (at) *nospam* jesaispu.fr (Richard Hachel)
Groupes : fr.sci.physique
Date : 17. Apr 2023, 14:04:32
Autres entêtes
Organisation : Nemoweb
Message-ID : <QcJiQkouLmKXCqSTZMaeOw9UFgI@jntp>
References : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
User-Agent : Nemo/0.999a
Le 17/04/2023 à 13:11, Richard Verret a écrit :
Le dimanche 16 avril 2023 à 21:28:34 UTC+2, Python a écrit :
à part noter u ce qui est habituellement noté v en Relativité, c'est vrai. Et alors ?
_____
Pareil sauf que u est une vitesse apparente et que v est la vraie vitesse.
 Mais attention, bon sang, employez des termes corrects!
 Le terme de vitesse apparente (vapp chez les physiciens, Vapp chez Hachel) a une signification mondialement
reconnue de tous, et ce n'est pas du tout ce que vous en dites.
 Je comprends très bien ce que vous voulez dire (puisque c'est la même chose que j'enseigne depuis 40 ans sous les rires et les moqueries), et je voudrais dire qu'il est évident que vous avez raison.  Mais utilisons des termes bien précis et communément admis dans la mesure où c'est possible.
 Vous dites qu'il existe une vitesse réelle (je le dis depuis 40 ans) et que nous n'observons pas, quand nous les mesurons, la réalité des choses. C'est bien sûr évident.
 Appelons Vr (real speed) cette vitesse, et Vo (observable speed) la vitesse que nous mesurons.
 Prenons un proton, et lançons-le avec une vitesse Vo de 0.6c sur un récepteur.
 Nous constatons tout de suite que votre équation est bonne.
 Et que la quantité de mouvement mesurée n'est pas celle d'un proton lancé à 0.6c, mais qu'elle est celle d'un proton lancé à 0.75c.
 Il faut donc poser, pour comprendre ce qui se passe:
 Vo=Vr/sqrt(1+Vr²/c²)
 dont l'équation réciproque (Vr en fonction de Vo) est : Vr=Vo/sqrt(1-Vo²/c²)
 Vous avez 100% raison.
 Simplement utiliser comme moi le terme de vitesse observable (ou mesurable si vous voulez),  mais surtout pas celui de vitesse apparente Vapp qui est "autre chose" de bien défini par les astrophysiciens et par moi-même.
 Les vitesses apparentes sont les déformations des vitesses observables par effet Doppler longitudinal.
 Les vitesses observables sont les déformations des vitesses réelles par effet Doppler transversal (encore nommé effet Doppler interne).  Bon courage dans votre raisonnement qui est le bon.
 R.H.     
Date Sujet#  Auteur
17 Jun 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal