Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.
De : r.hachel (at) *nospam* jesaispu.fr (Richard Hachel)
Groupes : fr.sci.physique
Date : 21. Apr 2023, 17:10:41
Autres entêtes
Organisation : Nemoweb
Message-ID : <U2BqUaAWOCAwhCNjPcTkuyXnuFI@jntp>
References : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
User-Agent : Nemo/0.999a
Le 21/04/2023 à 12:02, Richard Verret a écrit :
Le jeudi 20 avril 2023 à 14:39:12 UTC+2, Richard Hachel a écrit :
C'est plus de la philosophie que de la physique, non?
_____
Tu as raison. C’est pour définir le cadre philosophique dans lequel il est Intéressant de se situer afin de distinguer la réalité (le réel) de sa perception par des observateurs (la réalité perceptible).
 Il y a deux courants de pensée opposés : l'idéalisme et le réalisme.
 L'idéaliste pense que tout n'est qu'esprit et que la matière n'existe pas "en soi", comme le cheval dont j'ai rêvé et qui n'existait que dans mon esprit.
 Le réaliste pense que seul existe la matière, et que la pensée est un épiphénomène.
 Aucune des deux versions n'étant pleinement satisfaisante.  Et entre les deux : quantité de variations.  
Par exemple, en réalité, l’impulsion p d’un point matériel de masse m —donc son impulsion réelle— s’écrit sous forme vectorielle p = m c arth v/c.
 Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les scientifiques ne notent pas simplement p=m.Vr
 Parce que j'enseigne ça dans le désert depuis quarante ans et que je n'ai jamais été démenti.
 C'est à dire, tout simplement que l'impulsion d'un objet ou d'une particule suit toujours la même équation.
 Bon, après il y aura toujours des abrutis pour penser qu'il faut deux équations, par exemple un pour les vitesse inférieures à 0.1c, et une pour les vitesses relativistes supérieures à 0.1c.
 Ce sont des abrutis aussi abrutis que la cuisinière qui mange un Yaourt à 23h58, mais pas à 00h02 parce que la date de péremption est passée.  On a affaire à de grands malades pour qui c'est le médecin qui est malade.  S'ils prenaient conscience que les vitesses observables et mesurables ne sont pas les vitesses vraies, les vitesses réelles, on aurait déjà fait un pas immense. Mais non. Chacun préfère rester con.  Je rappelle la formule :
 Vr=Vo/sqrt(1-Vo²/c²)
 et sa réciproque :
 Vo=Vr/sqrt(1+Vr²/c²)
 Deux petites formules de merde que les gens sont incapable de déglutir sans faire la grimace.
 C'est tout bonnement incroyable.
 R.H.  
Date Sujet#  Auteur
17 Jun 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal