Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.
De : r.hachel (at) *nospam* jesaispu.fr (Richard Hachel)
Groupes : fr.sci.physique
Date : 25. Apr 2023, 12:46:51
Autres entêtes
Organisation : Nemoweb
Message-ID : <WqdHX5ldhiEiS7wjeGjeI7zDhYc@jntp>
References : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
User-Agent : Nemo/0.999a
Le 25/04/2023 à 12:24, Richard Verret a écrit :

J’utilise l’indice o pour désigner des valeurs propres, lorsque l’observateur est immobile par rapport au corps observé.
 Oui.
Cet indice pourrait convenir pour les vitesses mais il y a un risque de confusion avec les longueurs, les longueurs d’onde et les fréquences.
 J'y pense depuis quarante ans, mais je n'ai pas de meilleure solution qui m'est venue.
Pour les grandeurs observées, perceptibles (perçues), je prendrai donc plutôt l’indice p.
 Perceptibles, apparentes, perçues, font plus penser à apparentes qu'à mesurables, observables.
 Pour l'instant je n'ai pas trouvé mieux que Vo et L₀. Entre que "₀" c'est "r".
 Mais ce n'est pas très important comparé à l'énorme avancée que donne le concept.
Par contre, p = m Vr n’est valable que pour les faibles vitesses,
 Non, non, c'est une loi fondamentales valable pour toutes les vitesses.
 p=m.Vr
 C'est si tu note p=m.Vo que ce n'est valable que pour les petites vitesses (ce qui est logique puisque Vo, dans les grandes vitesses, ce n'est plus du réel, et même dans les petites si on pouvait mesurer une variation infime de la différence entre Vr et Vo).
 R.H.
Date Sujet#  Auteur
24 Jun 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal