Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.
De : r.hachel (at) *nospam* jesaispu.fr (Richard Hachel)
Groupes : fr.sci.physique
Date : 29. Apr 2023, 14:22:19
Autres entêtes
Organisation : Nemoweb
Message-ID : <HtrmeouDCYyp9TzY3XYz5imMsdc@jntp>
References : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
User-Agent : Nemo/0.999a
Le 29/04/2023 à 14:02, Python a écrit :
Le 29/04/2023 à 13:29, Richard Hachel a écrit :
...
"Nous ne voulons pas que Poincaré et Hachel règnent sur nous, nous voulons de l'Einstein et du Minkowski".
 Cette phrase est pathétique, tu as pas les boulons bien serrés...
 
C'est scientifiquement effrayant, mais c'est comme ça, on appelle cela "la folie humaine heureuse d'elle-même".
Cela revient, un peu, leur truc, à vouloir une même heure solaire pour toute la terre, or, on sait bien que ça ne marche pas.
 Cette analogie a ses limites, mais on peut la pousser un peu.
 En aviation civile tous les aéroports, au niveau du contrôle aérien,
ont leur horloges, leurs ordinateurs, leurs montres réglés en temps
universel (UTC). J'ai pu le voir en bossant pour ADP à la tour
de contrôle (j'ai audité le système de radar au sol, côté informatique)
 Ils le font pour être certains qu'il n'y a pas d’ambiguïté quand
des contrôleurs aériens de différents aéroports communiquent entre
eux sur les heures de décollages et atterrissages prévus.
 Quand on veut calculer le temps qu'a mis un avion pour aller
de Paris à New York on ne va pas soustraire l'heure de Paris
du décollage à l'heure de New York de l’atterrissage. On
va soustraire les deux heures (les "datetime" précisément)
UTC des deux événements.
 Ce que tu suggère consiste à soustraire l'heure locale de
Paris à l'heure locale de New York.
 
[snip encore et encore le même délire]
 
"On ne veut pas de tes merdes Hachel".
 Certes, mais pas parce qu'elle viennent de toi, spécialement. Mais
parce que ce sont bel et bien des merdes.
 Mais non, mas non.
 Plus sérieusement, tu viens d'expliquer ce que je dis. On ne peut pas pour tous ces milliers d'avions,  utiliser l'heure solaire.
 Ce serait un beau foutoir.
 Il faut utiliser la notion d'heure universelle.  Mais c'est exactement ce que je dis en poussant le bouchons un peu plus loin.
 Si les avions allaient vraiment beaucoup plus loin, et beaucoup plus vite, l'heure universelle,
 qui a dépassé l'heure solaire du paysan chinois su III° siècle, se trouverait elle même dépassée.
 Et les corrections sur les distances, sur les temps seraient incroyablement importantes.
 Je t'ai déjà expliqué que personne au monde n'avait expliqué le paradoxe de Langevin comme moi,
 mais pour des raisons d'arrogance (et non d'intelligence) tu ne veux pas y faire face.  Regarde un peu le problème en face, tu as un cosmonaute qui vient de virer là bas,
 à 12 al.  Il commence maintenant à voir la terre se rapprocher de lui à grande vitesse.
 Les vitesses apparentes deviennent relativistes, il voyage à 0.8c (cent quarante mille km/s).
 Dans son référentiel (fixe) il voit la terre se rapprocher à Vapp=4c.
 Et cela pendant tout son parcours retour.  Il vieilli de 9 ans pendant ce temps là.
 Je ne comprends pas que les physiciens me crachent tous à la gueule (enfin, quand je dis physiciens,  je pense surtout aux faux-physiciens abrutis et remplis de suffisance) ne comprennent pas la notion d'élasticité des distances, et que, dès son demi-tour, l'astronaute voit la terre non pas à 7.2 al, mais à 36 al.
 La connerie humaine me dépasse elle est effroyable.
 Le délire relativiste, je vous assure pour bien connaitre les choses, qu'il n'est PAS de mon côté.  R.H.   
Date Sujet#  Auteur
15 Jul 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal