Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.
De : r.hachel (at) *nospam* jesaispu.fr (Richard Hachel)
Groupes : fr.sci.physique
Date : 29. Apr 2023, 20:41:15
Autres entêtes
Organisation : Nemoweb
Message-ID : <ncj2Xe7QUbWo5V_VC7eik6HBqno@jntp>
References : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
User-Agent : Nemo/0.999a
Le 29/04/2023 à 20:07, Richard Verret a écrit :

Il y aurait donc deux sortes de temps, un temps dans l’axe de la trajectoire et un temps dans les directions perpendiculaires.
 Non, non, il n'y a pas deux sortes de temps.
 Si tu prends par exemple la théorie du Voyageur de Langevin, ce voyageur qui va partir dans les étoiles  pendant trente ans à vitesse de deux cent quarante mille kilomètres par seconde (Vo=0.8c, Vr=1.5c), il n'y a qu'un seul temps sur sa montre, et un seul temps sur celle du sujet terrien.
 Sur la montre du voyageur, il sera noté 18 ans. Ce que tout le monde accepte, et, pour une fois, avec raison.
 Mais il est vrai qu'il y a deux effets à prendre en compte.
 L'effet de la bathmotropie (ou effet relativiste interne) qui veut que pour chaque montre le mécanisme de l'autre interne bat moins vite.  Cet effet réel serait absolument absurde, les jumeaux ne pouvant pas revenir chacun plus jeune que l'autre, s'il n'était complété par le second : l'effet Doppler anisochronique simple (du premier degré) : chaque montre qui se déplace dans l'espace relatif de l'autre,  se déplace aussi dans le temps puisque nous avons dit que l'univers est anisochrone et que la notion de temps présent y est relative.  On va donc avoir sans cesse un cumul des deux effets, l'un au numérateur (anisochronie), l'autre au dénominateur (bathmotropie réciproque).
 Soit t=t₀(1+cosµ.v/c)/sqrt(1-v²/c²)
 Prenons par exemple le voyageur qui, nous l'avons dit, va voyager 18 ans.
 Soit 9 ans de temps propre pour l'aller, et la même chose pour le retour.
 Comment va évoluer le temps terrestre?
 Pour l'aller : t=t₀(1+cosµ.v/c)/sqrt(1-v²/c²) = 9(1+(1)0.8)/sqrt(1-0.64) = 27 ans
 Pour le retour :  t=t₀(1+cosµ.v/c)/sqrt(1-v²/c²) = 9(+(-1)0.8)/sqrt(1-0.64) =3 ans
 C'est d'une parfaite logique.
 N.B. les relativistes disent la même chose, mais se trompent sur l'effet Doppler qu'ils croient lié à la vitesse de la lumière. Chez moi tout se fait toujours en direct-live, et c'est pourquoi je n'ai pas de paradoxe si je passe en vitesse apparente. Chez les physiciens, l'étude en vitesse apparente fait exploser le concept, et les enfoncent dans la criminalité par arrogance (en science, la haine de la vérité est un crime, mais il ne fait pas oublier qu'un homme est avant tout un homme avant d'être un physicien).   R.H.    
Date Sujet#  Auteur
21 Jun 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal