Re: Rayonnement et accélération des charges

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: Rayonnement et accélération des charges
De : julien.arlandis (at) *nospam* gmail.com (Julien Arlandis)
Groupes : fr.sci.physique
Date : 01. May 2023, 20:48:37
Autres entêtes
Organisation : Nemoweb
Message-ID : <3GnxL_ddRNyWJMAxxZwEvxfhdjI@jntp>
References : 1 2 3 4 5 6
User-Agent : Nemo/0.999a
Le 01/05/2023 à 20:05, François Guillet a écrit :
Julien Arlandis a formulé la demande :
...
Enfin j'ai un autre souci dans ma propre réflexion. Si une charge accélérée oscillante voit rayonner une charge statique, la verrait-elle à sa propre fréquence ? Je suppose que tu me répondrais "oui", non ?
>
D'après la théorie oui.
>
Mais alors ça s'oppose à toutes les observations jusqu'à présent.
>
Oui aussi.
 Dans l'approximation des vitesses et accélérations faibles, la force de Coulomb F=q.E ne dépend pas de la vitesse ni de l'accélération de la charge, il me semble ? Ou me gourre-je ?
Si on veut utiliser une charge test que l'on met en mouvement pour détecter le champ rayonné par une charge mobile, on ne peut pas négliger l'influence de l'accélération de la charge relative au dispositif électrique qui produit la dite accélération...

C'est la force sur une charge q vu par un observateur qui la voit dans un champ E.
 Donc si on accélère la charge-test q avec un champ électrique E, on aura toujours F=q.(E+E') où E' est le champ local de la charge distante.
Quelque soit la façon dont varient E et E', c'est de façon indépendante, la force q.E' liée à la charge distante ne changera donc pas en fonction de l'accélération de la charge-test.
Pourquoi serait ce indépendant, E' n'existe que dans le référentiel de la charge test et est induit par l'accélération de la charge test elle même induite par E. Il faut imaginer que E provoque l'accélération de la charge, se faisant elle va perdre de l'énergie par rayonnement, mais elle devrait être logiquement freinée par le champ qui la met en mouvement (E) et par l'influence de la charge lointaine immobile qui est vu en train d'accélérer dans le référentiel de la charge test. Je ne sais même s'il existe un cadre théorique satisfaisant pour mener les calculs à leur terme.

Je ne vois pas comment réconcilier ça avec la relativité.
Je n'ai pas compris le rapport avec la relativité.

Date Sujet#  Auteur
22 Jul 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal