Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.

Liste des GroupesRevenir à fs physique 
Sujet : Re: Quand l'I.A. pète les plombs sur la RR.
De : rverret97 (at) *nospam* gmail.com (Richard Verret)
Groupes : fr.sci.physique
Date : 02. May 2023, 17:54:36
Autres entêtes
Message-ID : <7b8ef6b8-36a1-4a8b-b240-0f57dd4b428bn@googlegroups.com>
References : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
User-Agent : G2/1.0
En relativité lerentzienne les longueurs se contractent réellement avec la vitesse. En relativité einsteinienne la contraction est apparente, une longueur propre est invariante dans un changement d’espaces. De même, la dilatation des temps est apparente, la durée propre d’un phénomène est invariante dans un changement d’espaces. Pourtant en relativité restreinte, le temps apparent est considéré comme le temps réel, alors que c’est le temps propre qui est, bien évidemment, le temps réel. Il y a là un tour de passe-passe qui fait de la relativité une théorie contraire à la raison. On pourra lire à ce sujet l’article de Merleau-Ponty, Einstein et la crise de la raison (https://www.lexpress..fr/culture/livre/1955-merleau-ponty-einstein-et-la-crise-de-la-raison_2030698.html) et le commentaire qu’en fait Ronald Bonan dans «qu’est-ce qu’une philosophie de la science?» (https://www.livraddict.com/biblio/livre/qu-est-ce-qu-une-philosophie-de-la-science-z.html).

Date Sujet#  Auteur
15 Jul 24 o 

Haut de la page

Les messages affichés proviennent d'usenet.

NewsPortal